[Besoins] [Solution] [documentation] [Transmodel en bref] [Coûts/bénéfices] [Utilisateurs]

Avantages et limites du niveau conceptuel

L'adoption d'une démarche de développement de systèmes d'information basée sur un modèle conceptuel de données de référence laisse, une grande liberté aux concepteurs et réalisateurs de logiciels: l'approche basée sur Transmodel n'impose en aucune manière le côté fonctionnel des produits. Elle donne par contre une référence commune de structure de données et représente donc une aide plutôt qu'un obstacle, crainte exprimée quelquefois dans le passé. Cette structure de référence est d'autre part purement conceptuelle et donc indépendante de l'environnement physique du système.
Il est évident que la liberté laissée aux réalisateurs d'applications et aux exploitants engendre une diversité de situations:

Ces considérations sont à prendre en compte, par exemple lors d'intégration d'applications basées sur un même modèle conceptuel: en général, l'intégration va comprendre un certain travail d'analyse au niveau de l'implantation logique et physique de la base de données. Il ne sera pas possible d'intégrer instantanément des applications nouvelles...
On remarquera que ceci ne pourra sans doute jamais être le cas, ne serait-ce que pour des raisons d'organisation différente des entreprises (que l'on ne saurait standardiser) au sein d'un même pays et à travers l'Europe.

Un modèle de données de référence devra être d'une certaine façon adapté aux besoins spécifiques de chaque exploitant et quelquefois élargi lorsqu'il sera implanté: une référence ne contient que ce qui est de nature générique.
Cependant, les avantages d'un modèle conceptuel de données de référence sont nombreux:

 

haut de page

http://www.transmodel.org
© transmodel - 2001